accélérateur de protons

© Noak / Le Bar Floréal / Institut Curie