Le centre de Protonthérapie

Le centre de Protonthérapie constitue l’un des trois plateaux techniques du département de Radiothérapie oncologique de l'Institut Curie. Depuis son ouverture en 1991, plus de 5 000 patients y ont été traités.
© Noak / Le Bar Floréal / Institut Curie

Si les premiers traitements effectués concernaient les mélanomes de l’œil, depuis les localisations tumorales prises en charge se sont diversifiées.
Dès 1993, certaines tumeurs de la base du crâne chez l’adulte et chez l’enfant  – et chez les très jeunes enfants depuis 2006, date de l’installation de l’anesthésie générale – pouvaient bénéficier de la protonthérapie.
Cet élargissement des indications thérapeutiques va encore s’amplifier grâce au bras isocentrique qui permet d’orienter le faisceau autour du patient selon toutes les incidences et ainsi traiter de nouvelles localisations tumorales jusqu’à présent inaccessibles.
Cette avancée technologique devrait permettre de proposer la protonthérapie à un plus grand nombre d’enfants, ce qui représente un avantage notoire en pédiatrie en raison de la limitation des effets secondaires que permet la protonthérapie (réduction du volume de tissus sains irradiés donc moins de séquelles orthopédiques et réduction du risque de cancer radio-induit).
Le centre de Protonthérapie de l’Institut Curie a un partenariat privilegié avec deux autres hôpitaux que sont l’Institut Gustave-Roussy et l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris qui participent aussi au recrutement et à la préparation de certains patients.

Author / Source : Centre de Protonthérapie